Le balcon en vadrouille

23 juin 2015 § 4 Commentaires

N’allez pas croire qu’il ne se passe rien et qu’en suis réduite à combler le silence en parlant d’autre chose. Il se passe au contraire plein de choses dont le palpitant récit sera livré bientôt.

En attendant, une fois n’est pas coutume, je voulais montrer quelques photos d’un jardin que j’ai visité à la Pentecôte. Il se trouve que (fait rarissime) mon boulot m’envoyait à Florence juste avant ce long week-end (car il arrive que la vie soit bien faite) et j’en ai donc allègrement profité. Pour couronner le tout, c’était l’équivalent italien des journées du patrimoine et nous avons pu visiter des palais fabuleux, mais surtout des jardins d’ordinaire fermés au public ou en tout cas ouvert parfois à la visite sur rendez-vous (et jamais l’été).

Notre première visite fut au jardin du palazzo Guicciarini, petite merveille quasiment au pied du palais Pitti et des jardins Boboli. Un jasmin étoilé particulièrement dense et odorant courait sur une façade, un parterre de buis taillé mettait en valeur une jarre en terre et son rosier et dans le fouillis d’un petit bosquet, une fontaine mystérieuse et moussue accueillait des poissons rouges au dessus desquels un orage grondait

.

IMG_2197

IMG_2200

IMG_2204

IMG_2208

IMG_2216

IMG_2220

Il faut imaginer que ce jardin est celui d’un palais désormais en copropriété… Nous sommes allés ensuite visiter deux jardins que j’avais repéré il y a deux ans, mais qui étaient fermés à la visite. D’abord le Giardino Corsi Annalena, lui aussi jardin privé appartenant à plusieurs copropriétaires dont les maisons ou immeubles donnent sur la verdure:

IMG_2226

IMG_2228

IMG_2231

 

Le clou de notre périple a été sans aucun doute le Giardino Torrigiano, qui est le plus grand jardin privé urbain d’Europe (17 hectares si ma mémoire est bonne). Une maison de gardien dont je me contenterais avec joie et deux grands corps de bâtiments absolument magnifiques dans un parc à l’anglaise avec fabrique et fortifications de la Renaissance.

IMG_2236

IMG_2252

IMG_2312

IMG_2270

IMG_2261

IMG_2293

 

IMG_2327

IMG_2319

IMG_2333

Ce jardin avait une sorte de gravité mélancolique envoûtante. Deux jours avant j’étais à un colloque à l’Institut universitaire européen, dans les jardins où Boccace est censé avoir écrit le Décaméron pendant l’épidémie de peste noire.

Le balcon parisien manque cruellement de ruines Renaissance.

 

Publicités

Tagué :, , ,

§ 4 réponses à Le balcon en vadrouille

  • Laurence dit :

    Superbe destination d’ordre professionnelle qui ne se refuse pas ! C’était pour une semaine ? Et à quelle occasion ? Un échange avec un prof ? Oui, suis toujours trop curieuse. Peu importe, l’article est beau, les jardins somptueux, et de belles découvertes. Des lieux remplis d’histoire comme je les aime. Ça mériterait d’y retourner, non ? En sinon, what’s new sur ze balcon parisien ?
    Bises et bonne soirée Sylvette

    • Sylvette dit :

      Hello Laurence! Le balcon parisien lutte contre la canicule, des nouvelles bientôt. Hélas c’était moins d’une semaine, juste pour un colloque de deux jours, mais quand même arrivée mercredi soir et repartie lundi après-midi, ça permet de profiter un peu après deux jours de boulot intense. C’était ma troisième fois à Florence, que j’adore, mais d’autre villes me tentent aussi que je ne connais pas encore, comme Bologne ou Assise… et la Sicile. Bref! Je suis contente que cette petite visite guidée t’ait plu! Bises Sylvette

  • Merci pour la balade en Italie Sylvette.
    Quelle veinarde de pouvoir ainsi voyager par le biais du boulot !
    Courage avec cette canicule.
    Sand.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le balcon en vadrouille à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :