Dans les écuries d’Augias (ou à peu près)

8 mars 2015 § 14 Commentaires

Galvanisée par le beau temps (aujourd’hui j’étais en Tshirt sur le balcon… en Tshirt!), j’ai décidé d’avancer. Avant de faire un tour des travaux du jour, quelques photos de l’amandier et de quelques autres pensionnaires qui préparent le printemps. L’amandier d’abord, vedette du balcon 2015, en bouton il y a quelques jours en fleurs aujourd’hui :

IMG_1863

IMG_1864

Les tulipes ce dimanche, pour comparer avec celles de Laurence (juste derrière on voit la clématite Paul Cézanne qui sort ses premières feuilles):

IMG_1877Et puis aussi l’abélia, et son nouveau feuillage vert tendre:IMG_1866

Je ne veux pas vendre prématurément la peau de l’ours, mais je crois que la glycine prépare pas mal de boutons floraux (croisons les doigts). Aujourd’hui j’ai donc surtout vidé de la jardinière. Celle dans laquelle végétaient des pieds de fenouil et des asters devenus minables; celle dans laquelle de la ciboulette chinoise n’en finissait plus de faire des racines; celle où j’avais planté des géraniums vivaces qui sont mort tout de suite puis des graines de cosmos qui avaient poussé n’importe comment. Bref, de déconfiture lente en fiasco immédiat, tout acharnement aurait été idiot…IMG_1868

IMG_1875

Ce n’est pas très intéressant de montrer des pots vides, mais c’est juste pour montrer que j’ai travaillé. Ce n’est qu’une partie de ce qu’il faut faire, mais j’avance! Du coup je me suis rendue compte que la clématite (fille de Cézanne) plantée sans conviction dans un petit pot et mise au pied du rosier sourire d’orchidée n’était pas morte. J’avais pris les fleurs de l’an dernier pour une sorte de chant de cygne, mais non, elle repart de plus belle. Je l’ai donc sortie de son pot étroit et replantée dans plus grand. Regardez donc cette chevelure de racines!

IMG_1869A ce propos d’ailleurs, me voici de nouveau soumise à un chantage affectif abjecte. Dans la lignée de feue la clématite Armandii, le rosier sourire d’orchidée tente de me convaincre au moyen des artifices les plus grossiers de son  désir ardent de s’accrocher au balcon… le voilà qui sort une multitude de feuilles magnifiques. Je l’avais ratiboisé sans ménagement et laissé sans aucun soin, sans même un regard, pendant tout l’hiver, bien décidée à l’arracher aux beaux jours.

IMG_1871Du coup je ne sais plus quoi faire. Assaillie par les scrupules, rongée par la culpabilité, hantée par le souvenir d’Armande, j’hésite. Je le vire ou je le garde??? Aaaaaaah!

Si vous voulez que Sourire d’orchidée reste sur le balcon parisien, tapez 1….

Si vous voulez que l’aventure s’arrête ici pour lui, tapez 2….

 

 

 

 

 

 

Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

§ 14 réponses à Dans les écuries d’Augias (ou à peu près)

  • Laurence dit :

    Héraclès était donc de corvée de nettoyage à Paris ce weekend ! Fidèle à l’histoire tu as accompli un beau travail.
    Belle photo de la fleur d’amandier et, je te confirme que le stade d’avancement de mes tulipes est similaire au tien.
    Et oui, les clématites développent de gros chignons racinaires, c’est incroyable.
    Qui comptes-tu loger dans tes pots vides ? Des vivaces ou des annuelles ?
    Pour Sourire d’Orchidée je tape 2 ! S’il y a de la feuille, c’est qu’il y a de la vie. Héraclès ! ne tue pas Augias ! Change un peu l’histoire STP !

  • anne dit :

    je comprends pourquoi on recommande des pots tout en hauteur pour les clématites ( de balcon ) !

    je le connais bien  » sourire d’orchidée  » il est merveilleux mais le tien me fait un peu pitié , ce n’est pas un rosier pour balcon , regarde la grosseur de ses branches ! donne le sans remords à un propriétaire de jardin , ou alors pour ton jardin breton .

    • Sylvette dit :

      Chez André Eve ils m’avaient laissé entendre que c’était un des rares à pouvoir tenir en pot. Effectivement la dernière solution sera une transplantation en Bretagne, encore faudrait-il que je trouve le temps d’y aller… ça me fait plaisir de te lire!

      • anne dit :

        Ah AH , pour vendre , tous les mêmes, prêts à tous les mensonges.

        tu pourrais peut être le mettre en pot , en attente de la Bretagne
        j

        • Sylvette dit :

          Ouais mais bon il aura tenu dix ans dans son pot ce qui n’est pas si mal. C’est pourquoi je m’étais préparée psychologiquement à sa disparition… Comme il est déjà en pot, je ne vais pas vraiment pouvoir le mettre en pot (pas de pot plus grand il est déjà dans un très grand pot)… Bref. On va bien voir…

  • Linda dit :

    Mdrrr je « tape 1 » pour sourire d’orchidée !!!je vois que tu as repris le dur labeur du balcon!! De belles nouveautés à découvrir alors??? En tous cas, contente de te retrouver Sylvette !!!

  • lilas83 dit :

    Bonsoir Sylvette, quelle décision cruelle …encore une petite chance pour sourire d’orchidée…allez je tape 1! A bientôt

    • Sylvette dit :

      Bon alors si tout le monde a tapé 1 je me range à l’avis du public et je lui donne une dernière chance… Ça sera le prochain feuilleton de l’été!

  • excellent ton article comme toujours !
    c’est fou, ici les tulipes sortent à peine le bout de leurs nez (je me demandais même si elles n’allaient pas être naines au final, mais il parait qu’il faut que je patiente simplement)

    toujours plus en avance à Paris!

    (je tape 1 aussi pour le sauvetage du sourire…)

    • Sylvette dit :

      Bon je décide donc de garder le sourire (ha!ha!ha!)… Pour les tulipes on va voir ce que ça donne entre les miennes, les tiennes et celles de Laurence. Je ne les quitte pas des yeux! Bises

  • anne dit :

    en même temps que la photo de tes prochaines tulipes ça serait bien de nous envoyer celle de ta frimousse , ce serait sympa pour nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Dans les écuries d’Augias (ou à peu près) à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :