Fauna balconiensis

15 avril 2014 § 12 Commentaires

Pas besoin d’aller au zoo de Vincennes, le balcon parisien regorge d’une faune des plus excitantes. Pas de girafes, c’est vrai (ou alors c’est qu’elles sont timides et qu’elles se cachent, allez savoir….), mais ce matin en faisant un petit tour d’inspection en buvant négligemment mon thé (avec des moufles et une doudoune, car ce matin on gelait) j’ai vu que certaines feuilles toutes neuves du buis étaient collées entre elles avec une sorte de  dentelle gluante. Quelle araignée pouvait avoir le culot de camper sur mon buis? Mais cette façon de se faire une maison en collant des feuilles n’était pas un travail d’araignée. En y regardant de plus près j’ai vite trouvé la coupable, que j’ai envoyée ad patres aussi sec: une chenille! Une chenille avec de belles couleurs de chenille toxique et des touffes de poils sans doute urticants…. quelle saleté!

IMG_0417

Publicités

Tagué :,

§ 12 réponses à Fauna balconiensis

  • anne dit :

    à surveiller de très près . La pyrale du buis te bouffera ton arbuste , le temps de te retourner

  • Sylvette dit :

    Haaa! Anne merci de partager tes connaissances sur cette engeance! Je comptais faire des recherches ce soir mais tu m’as devancée. Du coup en lisant ton commentaire j’ai filé inspecter le buis de beaucoup plus près. Apparemment la pyrale était seule, je craignais trouver un escadron e soulevant les branches! Cette bestiole peut effectivement décimer une forêt de buis (c’est arrivé en Alsace) en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Elle a été « introduite par accident » depuis l’Asie… même histoire qu’avec le frelon asiatique, la coccinelle asiatique et autres importations envahissantes. En plus son papillon (de nuit) n’est même pas beau. Je vais être très vigilante!

  • greenlau dit :

    beurk … espèce ‘animale’ que je déteste. Je suis toujours vigilante par rapport à ces indésirables. Les plus terribles pour moi, ce sont les petites chenilles vertes (moins d’1cm de long) que l’on trouve sur les revers de feuilles … de rosiers surtout.

  • Sylvette dit :

    Je les ai aussi les petites, elles peuvent te bouffer un rosier feuille après feuilles en quelques jours. La pyrale j’en ai rêvé cette nuit: elle était énorme et je n’arrivais pas à l’écraser!

  • anne dit :

    et tes fraises qu’est ce qu’elles sont devenues ?
    les miennes sont en pleine forme et commencent à donner leurs fleurs . C’est leur 3ème année .
    en automne j’avais juste changé leur terre et laissé dehors . elles sont accrochées au balcon , reçoivent du soleil tte la journée et ont à peine besoin d’eau puisque que j’ai entouré de mousse ( prise ds ma vieille pelouse ) les espaces libres de terre . Même une semaine après l’arrosage , la terre sous la mousse est tte fraîche .
    je donne ces renseignements à ceux qui seraient intéressés .
    c’est drôle je n’ai jamais vu en vrai des jardinières au balcon remplies de fraises et moi si j’en ai , c’est bien grâce à toi !

  • Sylvette dit :

    Mes fraises en sont au même stade que les tiennes. Les fleurs commencent à venir. Une des jardinières de fraise est encore sur la fenêtre de la cuisine, mais je vais la remettre plein sud. C’est surtout les framboisiers cette année qui sont en avance. Couverts de fleurs. Mon vieux pied est comme un fou (j’ai mis de l’engrais la semaine dernière, aux fraisiers aussi) et les trois pieds donnés par ma mère sont eux aussi couverts de fleurs. Tu as raison de souligner un fait que j’ai aussi remarqué: pas besoin de trop d’eau pour les fraisiers, surtout en ce moment quand les grandes chaleurs sont encore loin. En revanche le framboisier en pot boit comme un trou! Je vais investir dans les paillettes de cacao pour pailler un peu tout ça… pas assez de mousse dans les autres pots pour m’en servir comme toi.

  • anne dit :

    j’aime pas ts ces paillis +ou_artificiels vendus en sacs.
    Stéphane Marie en use abondamment , c’est mieux que rien mais ….l’effet n’est pas jojo
    peux être au cours de tes balades de WE ds les bois ou à la campagne tu auras l’occasion de ramasser de la mousse , il en faut pas des kgs pour mettre sur les pots et elle se garde d’une année à l’autre .

    • Sylvette dit :

      Je suis un peu de ton avis, mais les cosses de cacao broyées c’est pas vilain question couleur et l’avantage c’est qu’en se dégradant ça fait un engrais intéressant. ma mère s’en sert pas mal pour empêcher l’évaporation dans le sud. C’est vrai que pour les fraisiers elle a de la vraie paille ou les copeaux de bois qu’elle fabrique avec son broyeur à végétaux, mais je me dis que pour un balcon parisien ce n’est sans doute pas mal. le seul hic c’est que pour l’instant je n’ai vu que d’énormes sacs…

  • je trouve aussi ce paillis intéressant (cacao) ! mais comme tu dis les sacs sont énormes sauf chez botanic où il y a maintenant de petits contenants ( mais si mes souvenirs sont bons tu n’en as pas à proximité,non ?)
    mais la mousse ça doit être top aussi, en plus c’est plutôt joli! mais elle ne sèche pas trop vite en plein soleil ?

    pour en revenir à ta chenille, elle est un peu vilaine en effet ^^ merci Anne pour tes infos bien utiles!
    Après lecture de ton article, je suis vite allée vérifier mon buis…ouf, pas de chenille!
    Mais par contre, c’est le balai des punaises de toutes sortes, et ça, j’aime pas non plus ! j’en retrouve partout, même dans les encadrements de fenêtres etc

    • Sylvette dit :

      Le problème de la punaise c’est que ça pue horriblement dès qu’on les écrase ou même qu’on les dérange. ce sont un peu les sconses des insectes. C’était le cauchemar chez mes parents quand on était de corvée de cueillette de haricots verts. Il y avait des sauterelles énormes et des punaises partout… et elles se mettaient aussi dans les framboises auxquelles elles donnaient parfois ce goût immonde et caractéristiques. je les hais!

  • anne dit :

    non ce n’est pas un psylle . celui ci ne fait pas de bave mousseuse mais il sécrète du miellat .
    pas la peine de couper la branchette où se trouve la mousse , c’est dommage , il suffit d’enlever cette mousse avec les doigts et surtout d’enlever la tte petite larve verte qui est dedans ou bien alors , si tu es une pure écolo , d’aller la porter près du nichoir des mésanges , qui l’apporteront en dessert à leurs pioupioux

    jamais vu des punaises ds mes plantations !

  • sylvette dit :

    Oui tu as raison, je pense que le psylle ça n’est que sur l’olivier… sur le mien ça ressemble exactement à ça (photo en haut à gauche):
    http://www.mon-olivier-de-provence.com/maladies-parasites-olivier.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Fauna balconiensis à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :