Le petit musée des horreurs

7 avril 2013 § 18 Commentaires

N’écoutant que mon courage et profitant d’une journée de soleil avant la semaine de pluie qui s’annonce, j’ai fait l’inventaire de tout ce qu’il y avait d’urgent à faire sur le balcon. La liste et longue, mais il fallait avant tout se débarrasser de tous les trucs moches qui végétaient lamentablement depuis la fin de l’hiver 2011-12, dont ils ne s’étaient pas vraiment remis. C’est vraiment à la fin de cet hiver que j’ai compris qu’il n’y avait plus rien à en tirer. Vous allez voir c’est sinistre, un balcon de crise….

P1050141

Dans le premier, il y avait les euphorbes « Diamond frost »…

P1050142Dans celui-là, il y avait des plants de fenouils qui étaient restés nains… c’était la jardinière dans laquelle une seconde fournée de semis de radis avait aussi été frappée de nanisme. Du coup je crois que je vais la javeliser avant de la réutiliser. Mais ce n’est pas tout…

P1050133Là c’était les cléomes « Seniorita blanca ».

P1050140

Et ce pauvre plumeau c’était le magnifique ensemble de fenouil et cosmos.

P1050134Quand à ce pieris japonica chlorosé, il n’y a rien à faire. J’ai eu beau lui filer du fer il est resté jaune. Il est trop laid et déprimant et va donc devoir quitter le balcon (oui, le balcon parisien c’est pire que la pire émission de télé-réalité).

Publicités

Tagué :, , , , , ,

§ 18 réponses à Le petit musée des horreurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le petit musée des horreurs à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :