L’apothéose

9 octobre 2012 § 8 Commentaires

Une surcharge de boulot m’a tenue férocement à l’écart de ce blog, mais pas totalement à l’écart du balcon, que j’arrose désormais rapidement et sans faire couler le trop plein d’eau sur le balcon du 2e étage grâce à un magnifique robinet qui me permet d’avoir mon beau tuyau d’arrosage branché  à l’extérieur et plus sur le robinet des toilettes, et donc branché en permanence. Une vraie révolution: le progrès est en marche sur le balcon! Plus d’allées et venues sans fin avec un arrosoir dans chaque main… Malheureusement, je n’ai pas pu faire joujou très longtemps: la pluie fait son office et me prive depuis plusieurs jours (semaines?) de mon nouvel arrosage.

L’automne est là bien sûr, mais comme il ne fait, somme toute, pas si froid, le balcon commence à peine à décliner et certaines plantes font comme si le printemps était déjà de retour.

C’est le cas de l’hortensia, qui n’a jamais fait deux floraisons depuis que je l’ai, mais qui est cette année couvert de fleurs, à nouveau, depuis début septembre :

Ses feuilles commencent à rougir et lui se remet à fleurir!

Dans la série des fleurs roses qui persistent et signent, il y a encore des gauras partout (car il s’en est planté des roses très pâles qui sont venus sûrement d’une galaxie fort fort lointaine… car moi je n’avais planté que des roses foncés):

Oubliez le soleil et la belle lumière et imaginez désormais les mêmes sous la pluie… Les anémones du Japon sont encore très vaillantes, mais comme des idiotes, elles poussent vers l’extérieur du balcon, si bien que je n’en profite pas. Ce n’est qu’au prix des pires contorsions que j’ai pu prendre cette photo:

De l’autre côté du balcon, le rosier de la cuisine qui avait sorti timidement deux fleurs avant mon départ en vacances se couvre de roses depuis la rentrée… les roses jaunes que j’adore et que j’ai déjà montrées ici :

 

On trouve aussi pas mal de vert sur le balcon en ce moment, même si certains feuillages commencent quand même à changer. Tout d’abord un géranium macrorhizum, qui est arrivé sur le balcon cet été sous la forme de bouture donnée par la fée Flo. Il s’est acclimaté, ça y est et se porte comme un charme:

Il y a quelques semaines, je décidai de couper à ras les cosmos et pour ne pas faire de jaloux, je coupai en même temps à ras les fenouils qui avaient poussé dans le même pot. De nature rebelle, tout ce monde là repousse de plus belle, les cosmos à partir de graines semées toutes seules (et qui ont d’ailleurs essaimé dans d’autres pots alentour) et les fenouils qui repartent du pied, ce qui m’épate…

 

Et pour finir, mystère en les mystères du balcon parisien: mon trèfle… enfin le trèfle qui envahit régulièrement mes jardinières, est atteint d’un mal étrange, une sorte de tremblement grotesque qui le fait friser comme un mouton. Aucune idée de ce que c’est et je dois dire que je m’en fiche un peu, mais j’ai l’impression que ça a aussi touché les deux pieds de benoîte « Mrs Bradshaw » qui survivent bon an mal an dans une jardinière trop petite et mal drainée.

 

 

Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

§ 8 réponses à L’apothéose

  • anne dit :

    Bien joli tout cela , il manque la photo de ton nouveau robinet , qui va bien améliorer ton travail sur le balcon

  • Coucou, mais quelle chance pour le robinet !
    profitons encore un peu de cet automne si propice aux plantes (avant que l hiver ne réduise tout ça à néant 😦 )!
    cet hortensia est vraiment joli! quand je pense que j’en ai planté un en pot pour ma mère qui n a pas fait l ombre d une fleur….

    • Sylvette dit :

      Hello, Le robinet c’est le luxe à portée de balcon. Sauf que la pluie me prive de mon jouet… Pour l’hortensia, je crois que c’est une variété un peu capricieuse. Il n’a pas fleuri l’an dernier par exemple. Tu l’as planté quand?

      • j’ai planté cet hortensia en début de printemps, quasiment en même temps que le mien qui a lui, bien fleuri… mais ce n est pas la même variété, j’ai zappé le nom là, mais c’est un hortensia blanc tout à fait différent du mien..

        • Sylvette dit :

          Ça dépend de tellement de choses: terre, exposition, arrosage… Et puis aussi du plant lui-même. Je pense qu’il faudra le tailler en janvier, à cinq centimètres du pied et lui mettre de l’engrais. Moi avec le pluie qui tombe quasiment sans discontinuer depuis trois semaines (j’ai l’impression que c’est depuis toujours, il paraît que non), le mien est ravi et sort plein de feuilles d’un vert tendre…

          • C’est vrai qu il y a tellement de paramètres ! il n a pas fleuri mais fait du feuillage aussi sans discontinuer..d’ailleurs il est assez haut (pas loin d’un mètre )
            bon ben merci pour le tuyau pour la taille de janvier…

            pour la pluie pas de chance (quoi que les plantes soient comme des dingues du coup ^^) ..nous ici on connait quelques accalmies avec de belles percées ensoleillées ..par contre on a eu nos premières gelées nocturnes…

          • Sylvette dit :

            Oui tu as raison, moi le temps me déprime mais les plantes sont assez contentes. J’ai vu ce matin que la lavande qui s’est plantée toute seule dans le pot de l’hortensia (justement) était sur le point de (re)fleurir!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement L’apothéose à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :