Boutons et bestioles

6 avril 2012 § Poster un commentaire

Avant hier, c’est-à-dire avant que l’hiver ne vienne faire une dernière tournée d’adieu, j’ai remarqué que d’immondes pucerons noirs avaient entrepris de coloniser l’althéa qui n’a même fini de sortir ses feuilles. Évidemment, les coccinelles, trop occupées à se reproduire et à pondre à ailes rabattues, les laissent pulluler sans bouger. Vivement que les larves voraces arrivent. En attendant, j’ai pulvérisé une saloperie radicale, non sans un fort sentiment de culpabilité.

J’en ai vu des jaune pâle sur la jeune clématite, mais pour l’instant je ne sors pas l’artillerie lourde.

Quant au rosier « sourire d’orchidée » il est couvert de feuilles et de boutons de rose:

Seul bémol, d’habitude il les fabrique par grappes ou plutôt par bouquets, là j’ai l’impression que ça va être des fleurs uniques. On verra bien.

Publicités

Tagué :, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Boutons et bestioles à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :