Flower power

1 avril 2012 § Poster un commentaire

Ma tournée d’inspection, sous un soleil éclatant, m’a redonné espoir de voir enfin ce balcon ressembler à quelque chose, malgré les pertes en vies végétales. En fin de matinée, en pleine lumière, les saxifrages étaient encore plus belles:

Le grand mystère, c’est que pour l’instant je ne vois pas d’abeilles traditionnelles. En dehors des abeilles charpentières, de quelques guêpes et de grosses mouches noires, rien de ce qui fait du miel ne passe encore par le balcon. La situation devrait bientôt évoluer car je viens de voir que la glycine sortait quelques fleurs, or la glycine les rend dingues. Pour l’instant il y en a moins que l’an passé (des fleurs de glycine) et je crains que ce ne soit dû à un apport excessif d’épluchures. Il paraît que la glycine a besoin de souffrir pour faire des fleurs et qu’il ne faut pas trop la bichonner.

La clématite bleue est aussi couverte de boutons, mais pas sa fille, qui ne donnera sans doute que des feuilles encore cette année :

Côté feuille, justement, le ginkgo en est couvert et j’ai comme l’impression qu’il va me faire mentir. J’avais dit qu’il ne faisait de nouvelles branches que tous les deux ans et je crois bien qu’il en prépare trois nouvelles encore cette année. Lui aussi a été gâté en épluchures hachées menues et il n’a pas encore épuisé toutes les ressources du pot dans lequel il avait été transplanté l’année dernière.

Publicités

Tagué :, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Flower power à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :