R.I.P.

24 mars 2012 § Poster un commentaire

Après des semaines d’agonie, je suis obligée d’annoncer officiellement le décès du laurier rose (dont les fleurs étaient d’un magnifique rose foncé tirant vers le rouge). Il fait pitié. Je pense qu’il n’est pas entièrement mort, mais cet état de coma dépassé mérite-t-il l’acharnement thérapeutique?

Je compte donner son grand pot en terre à l’abélia. Dans un dernier geste à sa mémoire, je veux bien couper toutes les parties desséchées et voir, mais je ne crois plus à ce vert… je crois qu’il est dû aux dernières gouttes de sèves qui se retirent peu à peu des extrémités. C’est dommage, je l’avais rapporté de Nice par avion, il était minuscule et s’était bravement adapté au climat continental du balcon…. Pourtant le laurier rose supporte très bien Paris; peut-être que je ferai d’autres boutures cet été.

Publicités

Tagué :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement R.I.P. à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :