Ce qui (re)pousse

20 mars 2012 § Poster un commentaire

Demain, je dégaine l’engrais. En attendant, chaque jour, je fais un tour du balcon pour voir ce qui bouge encore.

Le groseillier à maquereau qui, rappelons-le, n’a pas fleuri l’an passé et donc pas produit la moindre groseille, sort feuilles et fleurs. Pour ce qui est de la récolte, je ne peux pas crier victoire, car les merles ont déjà dû remarquer qu’il y avait des promesses de fruits.

Côté fruits, toujours, les fraisiers ressortent fièrement la tête. Finalement je crois que je vais les laisser encore cette année et voir ce qu’ils donnent au lieu de les remplacer.

Le gros buis du balcon, celui dont les feuilles s’étaient ourlées de vert clair à cause du gel, a retrouvé des couleurs normales et fabrique des feuilles et des fleurs aussi. Le petit buis de la salle de bain, qui m’a l’air toujours aux mains des cochenilles à frange, sort aussi timidement des feuilles et va se faire tailler dès demain.

Contre le mur (plein sud, il est vrai), la vigne vierge (que je soupçonne ma voisine de désapprouver secrètement parce que « ça abime les murs ») repart d’un beau rouge foncé qui rappelle les feuilles de l’érable, rouges aussi à leur naissance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Ce qui (re)pousse à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :