Splendeur et misère

3 février 2012 § 2 Commentaires

Sur le balcon, il faut l’avouer, c’est la Bérézina. -8° ce matin, personne n’est content. À commencer par la rose de Noël (aka hellébore) qui officiellement fleurit quand même en hiver mais qui n’en mène pas large:

D’autres aussi, qui sortaient triomphalement des belles feuilles toutes neuves il y a encore une semaine (voire des boutons de fleurs) se ratatinent à vue d’œil. Comme les euphorbes plantés en juin dernier et qui s’étaient bien acclimaté au climat excessif du balcon (plein sud):

Mais ça encore, ce n’est rien. Je viens de découvrir en faisant mon tour d’inspection ce matin que le buis (un buis que j’ai sauvé d’une mort certaine il y a deux ans en lui offrant un pot gigantesque et qui s’épanouit depuis comme un petit fou), eh bien les feuilles du buis, surtout les plus récentes, sont en train de s’ourler de vert foncé… et je ne sais pas pourquoi mais je trouve que c’est mauvais signe.

Publicités

Tagué :, , , ,

§ 2 réponses à Splendeur et misère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Splendeur et misère à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :