Small world

3 août 2011 § 3 Commentaires

Ce n’est pas parce que Kew m’a éblouie que je méprise désormais les plaisirs simples du petit jardin, que je quitterai demain pour retrouver le petit balcon…

Ici aussi la passiflore se lance et le résultat n’est pas si mal:

J’avoue que j’ai un faible pour les passiflores et que j’envisage régulièrement de virer ma clématite armandii si capricieuse pour mettre une passiflore à la place…. on verra. À chaque fois que je dis ça, la clématite fleurit comme jamais et je décide finalement de lui laisser une dernière chance, malgré les branches qui crèvent d’un coup (mais celle qui se trouve dans le jardin anglais fait la même chose, je suppose que c’est un défaut de cette variété plus qu’un défaut du balcon parisien lui-même).

En arrosant (car on nous promet de l’orage pour aujourd’hui mais le ciel est d’un bleu pur, et on nous promet des trombe pour notre départ demain… je demande à voir!)… en arrosant donc, quelle ne fut pas ma surprise de voir que des tonnes de larves de coccinelles étaient en train de muer! Je croyais qu’il y avait vaguement une saison pour ça puisqu’à Paris cette affaire est quand même terminée depuis longtemps. Soit Londres est en retard, soit la coccinelle s’y reproduit avec allégresse. J’ai donc pu photographier plusieurs états de transformation sur une euphorbe. Les photos sont sans doute un peu floues mais je suis au bout de mes possibilités avec mon petit Lumix, sans pied et avec la main qui tremble à cause des positions dans lesquelles je suis obligée de me mettre pour atteindre mon objectif.

Ça c’est donc la larve assez moche qui dévore tout sur son passage. La tueuse de pucerons la plus impitoyable. En vieillissant elle perd un peu de sa voracité et se transforme en petite chose gracieuse à pois rouges. Ci-dessous, deux étapes différentes dans la transformation de la larve vorace, la presque-plus-larve (à droite) et ensuite la presque-coccinelle (à gauche): moi j’aime bien la précision du langage scientifique.

Publicités

§ 3 réponses à Small world

  • nathalie dit :

    Je suis à 100% pour le passiflore.

  • nathalie dit :

    Naaan : de les faire cohabiter. Pourquoi toujours tuer? D’autant que si la colocation se passe mal et que tes plantes en arrivent à ces extrémités, tu n’y seras pour rien. Tu pourras t’en laver les mains : rien vu venir, rien entendu. Un passiflore charmant, on aurait jamais cru qu’il serait capable de zigouiller cette pauvre vieille madame clématite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Small world à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :