Obscénité délirante

5 juin 2011 § 1 commentaire

Je remarque que quand je mets les mots « pavot » et « obscénité » dans un post j’ai tout de suite une cinquantaine de drogués obsédés sexuels qui se précipitent (cruelle désillusion pour eux, les pauvres) sur ce blog. Je vais donc soigner mes intitulés dans ce sens.

Pour aujourd’hui, rien à voir évidemment. Une photo à ranger dans la catégorie « un peu de taxonomie sur le balcon parisien »… Oui je sais « taxonomie » à la place d' »obscénité » ça casse méchamment l’ambiance.

Aujourd’hui donc, la coccinelle à deux points. Il paraît qu’avec trop de points ou trop peu de points c’est forcément de la coccinelle asiatique qui bouffe tout sur son passage, y compris la coccinelle bien de chez nous qui, si l’on en croit Robert Desnos, en a sept (des points). Si la coccinelle est orange ou noire, même topo, c’est une sorte de Schtroumpf noir des coccinelles. L’an dernier, j’ai eu pour la première fois de ma vie une bonne trentaine de larves de coccinelle. C’est assez laid, un genre de gros pou noir avec des taches de couleur. Il m’a fallu du temps pour comprendre que c’était une larve de coccinelle et que cette larve allait boulotter mes pucerons en un rien de temps. J’ai lu tout un tas d’histoires terrifiantes de gens au Canada qui avaient eu des essaims de coccinelles asiatiques dans leur maison… rien de tel, pour l’instant, sur le balcon parisien. Cette année d’ailleurs je n’ai vu aucune larve, mais j’ai des coccinelles. En voici une, donc, rouge et à deux points.

Publicités

§ Une réponse à Obscénité délirante

  • nathalie dit :

    On a régulièrement des essaims de coccinelles non asiatiques dans la chambre de mon fils. Elles vivent entre les volets et le cadre de sa fenêtre, à l’extérieur mais du coup, il peut en rentrer dans la maison en quantité délirante. J’ai le souvenir affreux d’en avoir tué plein par accident en repeignant sa chambre : j’étais obligée de travailler fenêtre ouverte et ces follasses venaient se coller dans la peinture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Obscénité délirante à balconparisien.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :